top of page
  • C.B COMMERCES Spain.

ENTRETIENT AVEC UN EXPATRIÉ ... ALBERTO .. !!


Un cornet vanille fraise PORFAVOR !!!

. Hola Alberto comment vas-tu ?? Bonjour Tatiana, ça va très bien merci, que demander de plus à la vie sous ce beau soleil que nous avons aujourd'hui en plein mois de décembre, LE BONHEUR !!! . Merci pour nous accorder cet entretien, la première question est assez simple, comment tu te sens parmi nous après ces quelques années en Espagne… Rappelle-moi, depuis combien de temps, tu es ici ?? Cela fait 4 ans que je suis installé à la Torre de la Horadada et pour être sincère, je suis heureux d’avoir fait ce choix, comme je t’ai-dis, LE BONHEUR.

. Ton aventure "contrôlée" parmi nous est assez originale, mais ressemble aussi beaucoup à celle de nombreux potentiels expatriés qui font appel à C.B COMMERCES lorsqu'ils décident de venir s’installer sur la côte espagnole pour ouvrir un commerce et vivre au rythme de ce beau pays… Allez, raconte-nous, comment tu as terminé ici. J’ai prospecté de la plus simple des manières sur Internet, notre cher ami à tous, Google (rire) …. pour voir si je pouvais trouver un commerce sur la Costa Blanca, savoir comment fonctionnait la reprise d’un commerce en Espagne et je suis tombé sur votre agence. À l'époque, vous étiez déjà bien référencé sur le web et cela a été le déclic pour moi, j’ai vraiment compris en visitant votre site web que j'allais pouvoir débuter mes recherches avec sérénité, mais attention …. J'étais juste au début du processus, et j'étais très inquiet, je ne pensais vraiment pas à ce moment-là, que ça allait se faire aussi rapidement… Nous sommes venues en visite une première fois pour des commerces en ventes dans le centre-ville de torrevieja, et même si la zone nous a intéressé, nous n'avons pas eu de coup de cœur…

 

. Alberto excuse-moi de te couper, mais tu sais ce que nous disons toujours sur le "coup de cœur" …. Ce n'est pas le cœur qui paye les factures (rire) le cœur, c’est pour tomber amoureux, le cerveau, la ténacité, le professionnalisme, la gestion et d’autres qualités sont là pour assurer la réussite de l'activité, alors si on peut tout avoir, c'est l'idéal mais en premier il faut se fier à son analyse et a ses qualités que toi par chance, tu as et cela t'a facilité l’expatriation. Oui, c’est vrai, nous avons souvent eu cette conversation, c’est d’ailleurs pour cette raison que nous sommes rentrés en France bredouille comme on dit chez nous, mais nous sommes rentrés avec de l’espoir et la certitude que le prochain voyage serait le bon.

. D'ailleurs, tu nous as recontacté quelques semaines plus tard pour qu’un responsable de l’agence t'informe sur les nouveautés, les nouveaux fonds de commerce qui venait de rentrer et qui pouvaient faire ton bonheur. Et comment ……. ma décision était prise, je devais vivre en Espagne sur le bord de la Méditerranée et c’est avec CB COMMERCES que je voulais travailler pour réaliser mon projet. C’est à ce moment-là que l’agence m’a parlé d’un bar de tapas dans un centre commercial au fin fond (rire) de la Costa Blanca …. . Arrête Alberto (rire), ce n’est pas non plus la face cachée de la lune, il y avait un potentiel énorme, et même si ce centre commercial venait d'être créé, il y avait tout ce qu’il fallait pour un professionnel comme toi, c’est sûr qu’il ne fallait pas y venir pour chômer et faire bronzette… Non, je blague, quand on est arrivé, on a été immédiatement séduit par le lieu et je n'ai jamais regretté ma décision, malgré des hauts et des bas, comme dans tous les pays du monde, j’ai trouvé ici ce que je cherchais, la vie sur la Costa Blanca n’a rien à voir avec ce que nous connaissions en France et aujourd'hui, je suis heureux de mes décisions et heureux aussi de vous avoir rencontré, à l'époque la France, c'était déjà compliqué pour vivre de son travail, la rigidité du système bloquait déjà les employeurs, ici il est plus facile de prendre du personnel et quand cela ne va pas, de licencier.

. Allez dis-nous tout …. Ou tu en es aujourd'hui, nous t’avons suivie et nous savons qu’il y a du changement cette année dans tes affaires.. ?? Vous m’avez plus que suivi, un responsable de l’agence passait pratiquement une fois par semaine pour boire un café et discuter avec moi… . Oui, c’est vrai, il m’a dit qu’il adore ton café mais aussi tes croissants, (rire) Allez vas-y raconte nous, des centaines que dis-je, des milliers de potentiels expatriés veulent savoir … Après l’achat du bar de tapas et quelques années de gestions, j’ai décidé de revendre pour m’installer juste à côté, j’avais envie d’avoir plus de temps à moi et de pouvoir voyager en hiver, j’ai donc décidé de reprendre le glacier voisin à mon bar de tapas mais pour ça je devais revendre ma première acquisition et c’est tout naturellement que j’ai fait appel à C.B COMMERCES, ce qui a été une très bonne idée puisque vous l’avez vendu en quelques semaines, ce qui m’a permis de continuer mon aventure avec le glacier Jijonenca dans le centre commercial Plaza nueva à la Torre de la Horadada…

. Quel bonheur pour nous de te voir heureux … !! Et alors …. comment a été ta première haute saison à la tête du glacier ?? Jijonenca ce n’est pas rien, ça bosse. Incroyable, de la folie, je suis heureux, de plus ton agence a créé un autre restaurant dans le centre commercial, des jeunes Belges nous ont rejoint, mais pour être sincère, j’ai quand même besoin de repos et vivement la fermeture annuelle pour aller rendre visite à ceux que j’aime en France et on se retrouvera pour l’arrivée du printemps, j’ai hâte d'être de retour, maintenant ça devient aussi compliqué de se séparer des amis qui eux restent sur la Costa Blanca mais bon, on se reverra rapidement… . Oui, c'est exact ... nous avons créé un restaurant de pittas, gyros "La bonne Pitta Plaza nueva"

Pour résumer, tu es heureux, ton affaire fonctionne et la Costa Blanca t’a adopté, quoi demander de plus à la vie …. L’amour, le "coup de cœur", mais le vrai cette fois, celui qui d’après ce qu’on m’a dit, fait sourire, chanter, danser et aimer encore plus la vie ?? Oups .. On fera un autre article pour parler “cœur” (rire), aujourd'hui ce que je désire, c’est préparer Noël en famille, être à côté de ceux que j’aime, tu sais de qui je parle et me reposer pour attaquer la saison qui arrive, elle sera terrible... . Une derniere petite question Alberto, résume nous l'accompagnement dont tu as beneficié avec notre agence. Rien à redire vraiment, un accompagnement parfait pour un expatrié qui ne connaissait absolument rien à l'epoque, meme si moi je parle espagnol, sans l'agence à mes côtés, cela aurait été compliqué, vous m'avez accompagné à la mairie pour la licence d'activité, à la société qui gère le l'electricité, les traductions et explications des contrats de location et de traspaso ect .... c'etait vraiment bien, j'ai même gardé votre cabinet de comptabilité pour mon commerce ... c'est pour dire (rire)

. Merci, c'est gentil ... L'agence est en charge de l’outil commercial, le reste, c’est dans les mains de chacun !!! Maintenant, va profiter au plus vite de ce qui est important pour toi, embrasse les forts et prend du temps à leurs côtés, toi et elles le méritaient. Merci pour cet entretien, nos lecteurs apprécieront. Bonnes fêtes Alberto nous sommes heureux de te connaître. Merci à toi Tatiana, bonnes fêtes et prend soins de ta petite famille.

 

Les noms des commerces sont exacts Le nom du centre commercial est exact. Tous les prénoms cités sont les prénoms des acteurs de cette entretient. Les mots soulignés mènent aux liens des commerces et du centre commercial. C.B COMMERCES remercie les acteurs de cet entretien. . Centro comercial Plaza Nueva. . heladería Jijonenca. . La bonne Pitta Plaza Nueva.

0 views0 comments
bottom of page